Vedette curseur

Jakarta



Vous savez certainement que j'ai passé ces 3 dernières semaines en Asie, en Indonésie puis en Thaïlande. C'était un voyage merveilleux. Il faut savoir qu'en Asie, pour profiter au maximum du voyage, il convient de se lever tôt. Dans ces pays, le soleil se lève et se couche tôt (6h-18h), le rythme de vie est assez différent. D'ailleurs, beaucoup de services se terminent à 17h, et de nombreux lieux ferment leurs portent vers cette même heure (sauf pour les restaurants et les bars).

Notre première destination était Jakarta, c'était totalement dépaysant. Dans cette ville, il fait chaud et le ciel est voilé. Les routes sont toujours pleines de scooters et les bouchons n'en finissent jamais. Nous avons dû marcher 20 minutes dans cette ville poussiéreuse avec nos valises pour les poser à l'hôtel. La rue est complètement défoncée. Les rues sont sales, beaucoup de déchets jonchent sur le sol. On trouve des chats et des chiens errants, à la recherche de nourriture. Les rats et les cafards font aussi partie du décor. Bien sûr, ça ne donne pas envie dit comme ça, et c'est certainement la raison pour laquelle beaucoup de gens m'ont dit que ça ne servait à rien d'aller à Jakarta.
Toutefois, je voulais vraiment visiter la capitale de l'Indonésie pour plusieurs raisons : la raison principale est parce que, selon moi, les capitales font partie de l'identité de chaque pays. Je ne pouvais pas faire un voyage en Indonésie sans passer par Jakarta !
Pendant que je préparais le voyage, en lisant différents articles et en regardant des comptes Instagram basés à Jakarta, j'ai eu l'agréable surprise de voir que cette ville était gorgée de lieu exceptionnels. On y trouve plein de jolies boutiques et de coffee shops magnifiques, sous l'influence australienne. Cette ville m'a paru riche d'un point de vue culturel.
La dernière raison pour laquelle je souhaitais visiter Jakarta, c'est parce que j'aime me faire ma propre opinion des choses. Je ne pouvais pas m'imaginer en train de dire que je n'y étais pas allée parce que tout le monde me disait de ne pas m'y rendre. C'est certainement de la fierté mais je ne regrette absolument pas d'y avoir passé un peu de temps (trop peu). Je n'ai pas du tout l'impression d'avoir perdu mon temps. Vous comprendrez en lisant l'article sur Bali.

Notre hôtel était localisé dans le quartier de Pusat. Mais je pense que les quartiers de Selatan, au sud, ou Utara, au nord, sont plus adaptés pour se loger. Pusat était un choix pratique comme c'était assez proche de la gare principale, Gambir station.

Jakarta est une ville pleine de contrastes. Il y a des quartiers répugnants qui ne donnent pas envie, et, à côté de ça, il y a des endroits très chics avec des hôtels 5 étoiles dans des gratte-ciels. Les habitants de Jakarta vivent dans la rue. Ils sortent quatre chaises et une table basse sur le trottoir et ils y jouent aux cartes avec leurs amis. On trouve aussi des gens qui prennent leur repas sorti tout droit d'un food truck sur leur scooter garé ou sur un banc. On trouve des food trucks partout, à première vue leur hygiène parait assez douteuse mais si je reviens un jour, j'en testerai un sans hésitation. Dans cette ville, on trouve peu de touristes et c'est vraiment plaisant. J'aurais aimé passer quelques jours dans cette ville pour mieux m'en imprégner…



C'est au Cloud, Lounge & Dining que nous avons passé le meilleur moment. Ce bar-restaurant se trouve au 49ème étage de la Plaza Tower (Jakarta Central) et il offre une merveilleuse vue de la ville depuis la terrasse. Les prix sont assez élevés pour la ville mais ça reste tout de même très abordable. Les cocktails étaient aussi beaux que bons.

Voici les adresses que j'avais notées, je n'ai pas eu le temps de toutes les essayer :

Menteng
1/15 Coffee
The Cloud, Lounge & Dining

Selatan
1/15 Coffee
Suwe Ora Jamu
Kopi Nalar
Cafélulu
7 speed coffee
Kaffeine KLINE
Coffee Smith
Goni coffee
Dua coffee shop
Louie Coffee

Pusat
Monkey Tail Cafe
NÔRD Coffee
Brew and else

Touristic sites
Taman Mini Indonesia Indah
Monumen Nasional
Thousand Islands National Park
Ancol
Pasar Tanah Abang Blok A
Santa Modern Market


Prochain arrêt à Yogyakarta…

New York



Pont de Brooklyn


Il y a trois mois je suis partie pour une semaine de folie à New York ! C'était une première sur le continent américain et j'en ai pris plein les yeux. Ainsi je vous partage quelques photos et quelques bonnes adresses. La liste n'est pas du tout exhaustive par rapport à ce que j'ai fait et encore moins par rapport à ce que j'aurais voulu faire !

Concrete jungles where dreams are made of

Les choses qui m'ont vraiment marquée :
- la température (coucou les -15°C tous les jours)
- le pont de Brooklyn
- Williamsburg (sans doute mon quartier préféré, à Brooklyn)
- Central Park sous la neige ; le contraste entre cet immense parc et les skyscrappers qui l'entourent
- la quantité de français
- le métro hyper compliqué (une application comme City Mapper est indispensable pour ne pas se perdre dans les stations)
- les petits coffee shops trop cool qu'on trouve par paquets
- la vue depuis l'Empire State Building, mémorable
- le vent glacial au pied du Flat Iron Building
- les prix des marques américaines (Apple, Levi's, Tiffany & Co, Victoria's Secret...) ça vaut vraiment vraiment le coup!

Pour une première fois on a fait les trucs touristiques mais franchement j'aimerais pouvoir y retourner pour profiter du reste qui est vraiment plus intéressant au final. Je vous laisse découvrir ! & plus de photos sur Instagram dans une story dédiée!



La vue depuis l'Empire State Building

Time Square

Maman Coffee Shop, Manhattan

Flat Iron Building

Woops

Woops, coffee shop & Bakery, Williamsburg

Devoción, Williamsburg

Central Park

Birch Coffee Shop, Manhattan


xxx


You're gonna love yourself



"To begin with… all you need is LOVE" Pas celui des autres mais le vôtre, aimez-vous et vous repartirez de plus belle. Le blog fête bientôt ses 1 an et la création (le relancement) de celui-ci s'est faite dans un contexte particulier : je commençais à prendre conscience que j'étais en train de mettre mes rêves et mes priorités de côté pour des gens qui n'en valaient pas la peine. Personne n'en vaut la peine d'ailleurs!!! Créer son blog, devenir qui vous êtes, c'est affronter beaucoup de critiques. Le pire, c'est que la plupart de celles-ci viennent de personnes que vous pensiez proches de vous. C'est sûr que quand on n'a pas de projets parce qu'on a déjà tout enterré, c'est facile de critiquer ceux qui essayent. Les autres vous diront que c'est impossible et que c'est vain, on ne peut compter que sur soi-même pour y croire décidément. Enfin je m'égare, créer le blog c'était me mettre un coup de pieds aux fesses "RÉVEILLE TOI"!!! Dans les premiers mois qui suivirent la création du site, j'ai repris confiance en moi, chose que j'avais perdue, et j'ai pu faire un point dans ma vie, faire du tri, du ménage, régler des problèmes. Je n'écoutais plus ceux qui me disaient "Franchement arrête ton site c'est n'importe quoi" et ça m'a fait un bien fou de réussir à me détacher !
Aujourd'hui si je fais le point, je suis juste fière du chemin que j'ai parcouru, aussi modeste soit-il.
Ce qui m'a freinée, c'est principalement les cours. La troisième année de licence est vraiment difficile surtout quand il y a des concours qui vous pendent au nez, l'incertitude de savoir où vous serez l'année prochaine…
Bref, ces dernières semaines, j'ai quelque peu perdu cette vivacité qui m'a animée jusque là. Je suis peut-être retombée dans le piège de trop prêter de l'importance à ceux qu'on peut nous dire. Mais j'ai envie de me dire qu'après cette petite claque ça repart ! Je ne retiendrai qu'une chose de ces péripéties : Si vous ne vous aimez pas ou si vous n'avez pas suffisamment confiance en vous, le moindre regard négatif, la moindre critique vous feront vous écrouler. Et ça je n'en veux plus ! On accorde de l'importance aux critiques des gens qu'on aime mais si ils ne font que vous rabaisser c'est qu'ils ne vous aiment pas alors bon vent ! Si on se cache derrière les autres, on n'arrivera jamais à rien faire. Certains rêvent de pouvoir, d'autres d'une grande carrière, d'autres d'une vie privée épanouie… Chacun son truc, et il y a des rêves plus discrets que d'autres. Mais il ne faut pas avoir peur de rêver et de s'affirmer.  Qu'est-ce que vous perdrez si ça ne plaît pas à cet "ami" ? Rien. Si les remarques ne sont pas constructives c'est pas la peine de chercher à comprendre ni même de trouver une quelconque sincérité dans la critique. Betty dans son livre raconte que son petit ami de l'époque, quand elle a commencé son site, la critiquait et ne supportait pas son ascension. Elle avait alors deux options : l'écouter et arrêter, finir vendeuse chez Etam dans une petite vie modeste ou l'envoyer balader et poursuivre son rêve. Elle l'a quitté. Tout ça pour dire qu'il faut s'auto-suffire peu importe ce que les autres en pensent…
Deux livres pour ceux qui doutent encore d'eux même : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une & Cessez d'être gentil, soyez vrai.

Pour illustrer cet article un petit look vintage avec ces escarpins Chanel qui font tellement années 30.

Bisous bisous


//


"To begin with… all you need is LOVE" Not the other's but yours. Love yourself and everything will get clearer. The blog will soon celebrate its first birthday and I created it (relaunched it) in a special context : I was getting conscious that I was burrying my dreams and my priorities for people who were obvisously not worth it! Nobody's worth it anyway. To create your site and to become who you are is really hard as you have to face a lot of criticism from people you care for. It's easier for someone who has stopped believing in his dreams to criticize you, nobody's gonna help you anyway. You just have to trust yourself, it's the only way! Let's focus on what I wanted to tell you, when I created the blog, I was kicking my ass like 'WAKE UP' !!! The first months after the creation, I was getting self confidence, I had lost it right before, and it was the moment for me to make a point on my life, solve some problems, get over hard situations… I didn't listen to people who told me "Your blog is total bullshit, you'd better stop it right away". I was feeling so great to don't listen to them anymore! 
Today, I can say that I'm proud of what I have done even though it's only a little step forward. Things that slow me down are university and contests. Getting the Bachelor grade is tough and I have no idea what I'm going to do next year.
Anyway, those last few weeks, I had a hard time and I was kind of losing my confidence. Maybe that I was just listening to people who I shouldn't have. This little misadventure gets me more sure about what I want : I don't want to listen to these people anymore ! If you don't love yourself enough or if you don't trust yourself enough, whenever someone tells you you are a total mess, it's going to bring you down. You shouldn't care for these people bringing you down : they do not care for you. Don't hide behind other people, you're never going to get it through if you do so.
Some people dream about power, others about great career and others about great family… Whatsoever. Some dreams are more "common" than others and more discreet. Whatever is your dream, you shouldn't fear it and you'd better get more confident. What is to lose if someone doesn't like what you do? Nothing. If remarks are not constructive, you shouldn't listen to them because it is not sincere, this is pure criticism. In Betty's book, she tells that her former boyfriend didn't like what she did with her site and that he couldn't bear seeing her getting famous. She had two options : 1 - she could listen to him and stop everything, end up her life working at Etam selling underwears 2 - she could not listen and follow her dream. She left him. I'm just saying that it's a deal about yourself, you have to trust yourself and not need others to trust in you. This is not the same.
There are two great books for those who are questioning themself : Being guenine: Stop being nice, start being real & Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une (not translated in english)

To illustrate this post, here is a vintage look with these Chanel heels looking so 30s!

Sun is coming back
Kiss kiss


Fourrure — Atmosphere
Jeans — Levi's
Sac — Birchbox
Débardeur — Asos
Escarpins — Chanel

Un grand merci à mon Biloul pour les photos ! <3